Vous êtes ici

Lauréats 2018 du prix Lee D'Anjou et du Prix de la présidence pour activités de bénévolat

Prix Lee D'Anjou

Tamra Ross

Tamra Ross (Réviseurs Calgary)

Tamra Ross a été nommée en raison de sa contribution au programme de webinaires de l'association.

Tamra s'est jointe à Réviseurs Canada en 2006. Elle a commencé à faire du bénévolat lorsqu'on lui a demandé de s'occuper de l'infographie et de la mise en page de Latest Edition, avant de passer à la Voix active. Par la suite, elle est devenue membre du comité des prix, dont elle a éventuellement assumé la présidence. Durant son mandat au sein du comité, elle a participé à la création du prix Karen-Virag.

En 2016-2017, alors qu'elle était toujours à la tête du comité des prix, elle s'est également jointe au comité du perfectionnement professionnel, qui avait mis sur pied un nouveau programme de webinaires. Pendant cette année, Tamra a fait de nombreux sacrifices personnels pour veiller à ce qu'il y ait toujours un animateur présent pour les webinaires. Elle a même récupéré en catastrophe sa voiture au garage pour arriver à se rendre à temps à un webinaire! Voilà une bénévole qui fait preuve de dévouement.

En 2017-2018, Tamra s'est engagée à présider le comité de perfectionnement professionnel. Elle supervise maintenant le populaire programme de webinaires de Réviseurs Canada, lequel constitue, pour l'organisme à but non lucratif, l'une de ses plus grandes sources de rentrées d'argent.
 
Tamra a joué un rôle de premier plan dans la production du manuel Webinaires réussis à l'intention des animateurs – un document de 45 pages très utile pour tous les animateurs. Elle est une directrice de comité organisée, disciplinée et très précieuse.

Lorsqu'on a présenté Tamra dans le cadre du prix du bénévole du mois, Tamra a affirmé que « Le bénévolat s'est transformé en une relation suivie qui a débouché sur plusieurs mandats. On ne sait jamais d'où sortira le prochain bon client. »

Tamra est associée et propriétaire de Cobweb Text and Design, étudiante perpétuelle, chercheuse et programmeuse. Elle a publié de nombreux articles, dans des revues en ligne et dans le milieu universitaire, sur des sujets traitant des liens entre la technologie et l'apprentissage chez l'humain. Tamra détient des diplômes universitaires en anglais, en révision et en technologie de l'information. Elle est spécialisée en création de maquettes de documents, en révision de forme et de fond, en correction d'épreuve, en mise en page de revues et de rapports, en gestion de conseil d'administration, en marketing de contenu et en développement PHP. Par ailleurs, elle aime le café, les animaux à fourrure, les histoires à faire peur (films, télévision, livres, bandes dessinées...) et acquérir de nouvelles compétences.

LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/tamraross

 

Prix de la présidence pour activités de bénévolat

Marsha Fine (Réviseurs Ottawa-Gatineau)

Marsha Fine a été nommée en raison de son travail dans le cadre du congrès de 2017.

Marsha et sa coprésidente, Suzanne, ont été de grand secours depuis le début des préparatifs, en particulier lorsqu'il a fallu déplacer la recherche de lieu de congrès d'Ottawa à Gatineau. Vu la grande popularité de la capitale dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada, aucun emplacement adéquat n'était disponible à coût abordable à Ottawa. Les coprésidentes ont donc mis l'épaule à la roue pour trouver un nouvel emplacement et ont su adapter rapidement leurs efforts de marketing en conséquence.

Il était également évident, pendant toute la planification, que les deux coprésidentes avaient à cœur de faire de ce congrès un événement des plus inclusifs. Ainsi, elles se sont efforcées de trouver des conférenciers francophones et bilingues et ont veillé à prévoir du contenu axé sur des sujets touchant les autochtones.

Elles ont fait un travail d'équipe formidable et ont cherché à organiser des activités qui sortaient des sentiers battus. Elles ont misé sur un thème amusant, Les Gardiens des lexiques, et l'ont lié à leur contenu sur les médias sociaux, notamment par la tenue d'un concours intitulé Histoire de réviseur sur Twitter et Facebook. Elles ont également mis à l'essai des formulaires d'évaluation en ligne pour les séances et le congrès dans son ensemble, ce qui est plus écologique et économique (pas d'impression de formulaires), en plus de faciliter l'accès aux données une fois le congrès terminé.

Bref, le congrès 2017 a été un événement merveilleusement réussi. Il a été organisé dans le respect du budget attribué, tout en dépassant les attentes en matière de participation et de profits, en plus de regrouper des séances passionnantes. Tout ça a été rendu possible grâce au travail assidu et au leadership de Marsha dans son rôle de coprésidente.

Marsha a travaillé dans le milieu de l'édition, tant comme salariée que comme pigiste, pendant le plus clair de sa carrière. Elle est actuellement rédactrice et réviseure pour la Commission canadienne de sûreté nucléaire, où elle touche à tous les types de textes, des gazouillis aux rapports annuels. Marsha aime bien être membre de Réviseur Ottawa-Gatineau; elle considère que s'engager dans une association permet aux réviseurs de créer des liens entre eux, tout en rehaussant leur valeur professionnelle et celle de leur travail.

Andrea Hatley (Réviseurs Manitoba)

Andrea Hatley a été nommée en raison de son excellent travail dans le cadre de la publication en formats numériques multiples de la troisième édition de l'ouvrage Editing Canadian English.

C'est Andrea qui a eu l'idée de rendre l'ouvrage de référence disponible en format numérique. Elle a proposé ce projet au comité exécutif national, créé le livre numérique dans ses multiples formats, collaboré avec des douzaines de bénévoles dans le cadre de deux séries de tests bêta, et créé un excellent produit final que nombre de membres de Réviseurs Canada et autres langagiers professionnels consultent chaque jour.

Les personnes ayant proposé sa nomination ont affirmé que « ce fut un plaisir de travailler avec Andrea pour mettre à l'essai les différents formats de l'ouvrage numérique. Elle a communiqué clairement, saisi et manifestement apprécié le défi que représentait le codage et la mise en forme des multiples plateformes, en plus de toujours conserver sa bonne humeur malgré les pépins qui semblaient surgir de nulle part et d'exprimer sa gratitude, souvent et avec sincérité, pour l'aide qu'on lui prodiguait.

Avant d'opter pour une carrière du domaine langagier qui la retiendrait à l'intérieur, Andrea a passé beaucoup de temps dehors. Elle a étudié la botanique, l'écologie, la sociologie et l'aviation, a été trappeuse professionnelle, exploitante d'un chalet de chasse et pêche en région éloignée, pilote professionnelle d'hélicoptère et responsable de l'élaboration et de la mise en œuvre d'un plan d'action contre le changement climatique. Andrea a été lauréate de la bourse d'études Claudette-Upton lorsqu'elle étudiait dans le cadre du programme d'édition de l'Université Ryerson. Elle est fondatrice et directrice générale de Word Tapestries Inc., offrant une gamme complète de services de manuscrits dans une grande variété de domaines.

LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/andreahatley/

Diana Newton (Réviseurs Terre-Neuve et Labrador)

Diana a été nommée en reconnaissance pour son dévouement et le temps qu'elle a consacré au travail sur les coffres à outils des sections et ramifications. Elle a participé à la traduction française des coffres à outils, lesquels contenaient des renseignements importants sur les processus des sections et des ramifications. Il s'agit là de ressources importantes pour nos membres, en particulier pour les comités exécutifs des sections et les chefs de ramifications. Le travail de Diana permet de maintenir la norme élevée de gouvernance dans notre association et contribue à améliorer les communications internes.

Les coffres à outils en français, en particulier, permettent aux membres francophones de demeurer engagés et liés à l'association. Cela n'aurait pas été possible sans la traduction et la révision en français. Par ce travail, Diana appuie les priorités stratégiques fondamentales de Réviseurs Canada, soit de devenir une organisation bilingue qui rassemble une communauté diversifiée. Son travail sera utile à l'association pendant de nombreuses années à venir, et son initiative servira d'exemple pour d'autres bénévoles au fil du temps.

Diana est réviseure pigiste bilingue détenant vingt ans d'expérience dans l'industrie de l'édition de livres au Canada, aux États-Unis et à l'étranger. Parmi ses clients, elle compte des maisons d'édition canadiennes, des organismes d'aide canadiens et multilatéraux, des ministères étrangers du domaine de l'éducation, des écrivains de fiction et documentaires, des ONG de droits de la personne, des candidats au doctorat, des scientifiques et des historiens. Diana est, depuis peu, la directrice générale d'un festival littéraire bilingue, le Festival Frye, à Moncton, au Nouveau-Brunswick. Elle occupe également le poste de secrétaire de direction de l'organisme Pédagogie et Pratiques canadiennes en création littéraire (PPCCL).

Twitter: @D_NewtonSmith

Jonathan Paterson (Réviseurs Québec)

Jonathan a été nommé en reconnaissance pour son dévouement et le temps qu'il a consacré au travail sur les coffres à outils des sections et ramifications. Il a participé à la traduction française des coffres à outils, lesquels contiennent des renseignements importants sur les processus des sections et des ramifications. Il s'agit de ressources importantes pour nos membres, en particulier pour les comités exécutifs des sections et les chefs de ramifications. Le travail de Jonathan permet de maintenir la norme élevée de gouvernance dans notre association et contribue à améliorer les communications internes.

Les coffres à outils en français, en particulier, permettent aux membres francophones de demeurer engagés et liés à l'association. Cela n'aurait pas été possible sans la traduction et la révision en français. Par ce travail, Jonathan appuie les priorités stratégiques fondamentales de Réviseurs Canada, soit de devenir une organisation bilingue qui rassemble une communauté diversifiée. Son travail sera utile à l'association pendant de nombreuses années à venir, et son initiative servira d'exemple pour d'autres bénévoles au fil du temps.

Jonathan est membre de Réviseurs Canada depuis 1988 et s'est engagé de multiples façons depuis lors. Il a occupé le poste de président de section et a participé au comité exécutif national, il a contribué à la conception et à la mise en forme des deux premières éditions de Meeting Editorial Standards et a réalisé des traductions de l'anglais au français et du français à l'anglais. Il a également contribué à la version anglaise de l'ouvrage Professional Editorial Standards et a joué un rôle déterminant dans la création de la version française du document, les Principes directeurs en révision professionnelle.

Marie-Christine Payette (Réviseurs Québec)

Marie-Christine Payette a été nommée en raison de son dévouement à la valorisation de la langue française et pour son aide envers les réviseurs de langue française.

Marie-Christine est une bénévole active depuis qu'elle s'est jointe à l'association, en 2012.

Elle a occupé le poste de directrice des Affaires francophones pendant quatre ans au cours desquels elle a veillé à ce que les membres francophones aient une voix au sein de l'association et à faire rayonner la profession de réviseur au Québec et au-delà.

Depuis la fin de son mandat en tant que directrice des Affaires francophones, en 2017, Marie-Christine a apporté un soutien précieux à la directrice des Affaires francophones par intérim, offrant généreusement de judicieux conseils éclairés par son expérience. Elle a prêté main-forte à nombre de comités en traduisant pour l'un et l'autre des documents de l'anglais au français et participe activement à la promotion du congrès 2018 auprès des réviseurs francophones.

Quoique la quantité de bénévolat assumée jusqu'à maintenant par Marie-Christine est en elle-même impressionnante, son attitude et son éthique professionnelle le sont encore davantage. Toujours prête à offrir son aide, elle s'est avérée être une ressource clé pour tout membre qui cherche de l'information ou des conseils en matière de révision française. Elle répond toujours à ses courriels et ne manque jamais de retourner un appel. Elle est aussi une ardente promotrice du bien-être les membres francophones et de leur réputation au sein de l'association et de l'industrie.

Marie-Christine cumule de l'expérience en traduction anglais-français ainsi qu'en enseignement de l'anglais langue seconde et du français langue seconde. Elle a fondé son entreprise en 2011 et offre des services de révision linguistique en français, de révision comparative, de relecture et de traduction anglais-français. Depuis son adhésion à Réviseurs Canada, elle a beaucoup appris grâce à son engagement bénévole au sein de l'association (p. ex., traductrice, réviseure, conférencière, animatrice d'atelier et directrice des affaires francophones). Elle continue d'ajouter régulièrement des cordes à son arc et de développer son savoir-faire en tant que langagière.

Twitter: @mahika24
LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/marie-christine-payette-5603a937/

Marie-Christine cumule de l'expérience en traduction anglais-français ainsi qu'en enseignement de l'anglais langue seconde et du français langue seconde. Elle a lancé son entreprise en 2011 et offre des services de révision linguistique en français, de révision comparative, de relecture et de traduction anglais-français. Depuis son adhésion à Réviseurs Canada, elle a beaucoup appris grâce à son engagement bénévole au sein de l'association (p. ex., traductrice, réviseure, conférencière, animatrice d'atelier et directrice des affaires francophones). Elle continue d'ajouter régulièrement des cordes à son arc et de développer son savoir-faire en tant que langagière.

Suzanne Purkis (Réviseurs Ottawa-Gatineau)

Suzanne Purkis a été nommée en raison de son travail dans le cadre du congrès 2017.

Suzanne et sa coprésidente, Marsha, ont été de grand secours depuis le début des préparatifs, en particulier lorsqu'il a fallu déplacer la recherche de lieu de congrès d'Ottawa à Gatineau. Vu la grande popularité de la capitale dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada, aucun emplacement adéquat n'était disponible à coût abordable à Ottawa. Les coprésidentes ont donc mis l'épaule à la roue pour trouver un nouvel emplacement et ont su adapter rapidement leurs efforts de marketing en conséquence.

Il était également évident, pendant toute la planification, que les deux coprésidentes avaient à cœur de faire de ce congrès un événement des plus inclusifs. Ainsi, elles se sont efforcées de trouver des conférenciers francophones et bilingues et ont veillé à prévoir du contenu axé sur des sujets touchant les Autochtones.

Elles ont fait un travail d'équipe formidable et ont cherché à organiser des activités qui sortaient des sentiers battus. Elles ont misé sur un thème amusant, Les Gardiens des lexiques, et l'ont lié à leur contenu sur les médias sociaux, notamment par la tenue d'un concours intitulé Histoire de réviseur sur Twitter et Facebook. Elles ont également mis à l'essai des formulaires d'évaluation en ligne pour les séances et le congrès dans son ensemble, ce qui est plus écologique et économique (pas d'impression de formulaires), en plus de faciliter l'accès aux données une fois le congrès terminé.

Bref, le congrès 2017 a été un événement merveilleusement réussi. Il a été organisé dans le respect du budget attribué, tout en dépassant les attentes en matière de participation et de profits, en plus de regrouper des séances passionnantes. Tout ça a été rendu possible grâce au travail assidu et au leadership de Suzanne dans son rôle de coprésidente.

Suzanne est réviseure, rédactrice et gestionnaire de projet dans les domaines de l'enseignement et de la médecine et spécialisée en science sociale, en médecine et en communications de STIM. Elle est membre de Réviseurs Canada depuis 2011 et l'actuelle médiatrice de l'association. Elle a également fondé le groupe de réseautage Ottawa Freelancers Networking Group et elle a animé des séances portant sur le réseautage dans le cadre de plusieurs congrès de réviseurs.

Twitter: @Lucid_Editing
LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/suzannepurkis/

Stéphanie Robitaille (Réviseurs Ottawa-Gatineau)

Stéphanie Robitaille a été nommée en reconnaissance pour son dévouement et le temps qu'elle a consacré au travail sur les coffres à outils des sections et ramifications, dont elle a réalisé la révision française. Ces coffres à outils contiennent des renseignements importants sur les processus des sections et des ramifications. Il s'agit de ressources importantes pour nos membres, en particulier pour les comités exécutifs des sections et les chefs de ramifications. Le travail de Stéphanie permet de maintenir la norme élevée de gouvernance dans notre association et contribue à améliorer les communications internes.

Les coffres à outils en français, en particulier, permettent aux membres francophones de demeurer engagés et liés à l'association. Cela n'aurait pas été possible sans la traduction et la révision en français. Par ce travail, Stéphanie appuie les priorités stratégiques fondamentales de Réviseurs Canada, soit de devenir une organisation bilingue qui rassemble une communauté diversifiée. Son travail sera utile à l'association pendant de nombreuses années à venir, et son initiative servira d'exemple pour d'autres bénévoles au fil du temps.

Stéphanie est devenue membre de Réviseurs Ottawa-Gatineau en janvier 2015 et s'est jointe au comité des affaires francophones. Dans ce rôle, elle a collaboré à la réalisation des documents de marketing, a participé au remue-méninges en vue d'accroître la visibilité des réviseurs francophones et a recruté des membres francophones pour l'association. Elle a également réalisé la traduction des profils de lauréats du Prix de la présidence en 2015 et en 2016, et a révisé le rapport annuel de 2015.

Karina Sinclair (Réviseurs Hamilton-Halton)

Karina Sinclair a été nommée en raison de son enthousiasme pour le bénévolat, les compétences en production vidéo qu'elle a partagées et son rôle au sein du Comité national des communications et des publications.

En 2017, Karina Sinclair a assisté à un événement de Réviseurs Toronto, au cours duquel on l'a encouragée à se joindre à l'association. Peu après, elle devenait membre de la ramification de Hamilton-Halton.

Rapidement, Karina a commencé à répandre son enthousiasme envers Réviseurs Canada en cherchant à en apprendre davantage sur la profession de réviseur et en offrant son aide. Elle a tôt fait de rejoindre l'équipe de communications et marketing, et a participé à plusieurs téléconférences pour échanger des idées en vue de la création de nouveaux produits créatifs visant à attirer et à retenir de nouveaux membres.

Karina détient une solide expérience en production vidéo, ayant travaillé dans ce domaine pendant de nombreuses années. Elle a donc offert à Réviseurs Canada d'augmenter la présence en ligne de l'association. Auparavant, l'association avait publié quelques vidéos et segments de congrès, ainsi que quelques vidéos de sections et de ramifications, mais sans aucune réelle expertise ou coordination. 

Karina a proposé de créer une série de vidéos. Son travail a, bien entendu, dépassé toutes les attentes. Elle a plongé dans les normes de la révision professionnelle et a créé de courtes et énergiques capsules vidéos portant sur la révision et reflétant la marque de l'association.

Karina est la coordonnatrice de Réviseurs Hamilton-Halton et produit également le bulletin d'information mensuel de la ramification. Elle a également participé à la révision de la publication Voix active et fait désormais partie du comité national des publications. Après avoir voué plus de 20 ans à une carrière à la télévision (elle était scénariste et productrice d'une série documentaire portant sur les conditions climatiques extrêmes diffusée sur la chaîne National Geographic, entre autres), Karina a fondé Line By Line Studio et a lancé sa carrière de pigiste en rédaction, révision, photographie et production vidéo.

Instagram: instagram.com/linebylinestudio/
LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/karinasinclair/

Kaarina Stiff (Réviseurs Ottawa-Gatineau)

Kaarina a été nommée en raison de son travail sur le modèle d'entente en matière de services de révision.

Depuis la fin de 2016, Kaarina a supervisé la révision de la version anglaise du contrat type en révision, qui avait grand besoin d'une mise à jour, tant du point de vue du contexte (l'ancienne version mentionnait la télécopie) que de la convivialité. Il fallait également en simplifier le langage.

Ce projet avait été entrepris à plusieurs reprises dans le passé, sans jamais être mené à terme. Avec l'aide de Dawn Oosterhoof, ancienne membre, Kaarina est parvenue à terminer le tout au début de 2018.

Kaarina et Dawn ont étudié avec soin la terminologie employée, en s'aidant du document Professional Editorial Standards et en demandant conseil auprès de pigistes chevronnés, du comité exécutif national et des membres en général.

Dans nombre de cas, elles ont constaté que la meilleure approche demeurait de simplifier le document, ce qui en a du coup réduit la longueur. Dans un même temps, elles y ont ajouté du texte masqué pour fournir des explications et des propositions de rechange à l'intention des utilisateurs. Il en résulte un outil souple, interactif et convivial permettant la personnalisation du document pour le rendre aussi simple ou aussi complexe que le souhaite l'utilisateur.

Pour les définitions des étapes de la révision, le contrat renvoie l'utilisateur aux normes de révision professionnelles et aux définitions de Réviseurs Canada, tout en mettant en évidence la nécessité pour le réviseur et le client d'avoir la même compréhension du travail à accomplir, peu importe la terminologie qu'ils emploient.

Le produit final, intitulé Agreement Template for Editing Services, est un outil utile et neuf à l'intention des réviseurs et de leur clientèle. Les conseils et la motivation de Kaarina ont été essentiels à la réussite de ce projet.

Kaarina détient une maîtrise en études environnementales de l'Université de Waterloo et une expertise en évaluation environnementale, en planification de l'environnement et en durabilité. Elle a passé 16 années à l'emploi du gouvernement fédéral, dont cinq à titre de cadre. Elle est membre de la Professional Writers Association of Canada, de Réviseurs Canada et de la Canadian Author's Association. À l'heure actuelle, elle est présidente de la section d'Ottawa-Gatineau.

LinkedIn: www.linkedin.com/in/kaarinastiff/