Vous êtes ici

Michael Leyne remporte le prix d'excellence Tom-Fairley 2022

Publié : 24 juin 2022

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Toronto, le 24 juin 2022 – L'Association canadienne des réviseurs (Réviseurs Canada) a annoncé que Michael Leyne, de Vancouver, en Colombie-Britannique, est le lauréat du prix d'excellence Tom-Fairley 2022.

Ce prix est décerné annuellement par Réviseurs Canada à une réviseure ou à un réviseur d'exception qui a grandement contribué au succès d'un projet réalisé en français ou en anglais. L'attribution de cette récompense en argent de 2 000 $ a été rendue possible grâce à Réviseurs Canada et à ses généreux donateurs.

Michael Leyne Cover of Where the Power Is: Indigenous Perspectives on Northwest Coast Art

M. Leyne s'est vu remettre le prix de 2 000 $ pour le travail de révision qu'il a effectué pour Where the Power Is: Indigenous Perspectives on Northwest Coast Art de Karen Duffek, Bill McLennan et Jordan Wilson, en collaboration avec le Museum of Anthropology, de l'Université de la Colombie-Britannique (Figure 1 Publishing). Le prix de 2022 récompense un réviseur ou une réviseure remarquable qui a joué un rôle de premier plan dans un projet publié au cours de l'année civile 2021.

M. Leyne a écrit que Where the Power Is: Indigenous Perspectives on Northwest Coast Art pourrait facilement se qualifier du « livre le plus exigeant de ma carrière » et qu'il était « un ouvrage qui ne se présente qu'une fois dans une vie ». Les membres du jury pour le prix d'excellence Tom-Fairley 2022 ont convenu qu'à sa place, ils auraient dit la même chose. Pour ce livre, les tâches de révision comprenaient tous les aspects du processus d'édition qu'un réviseur peut avoir à gérer – et plus encore. Cet ouvrage exigeait également une grande sensibilité aux cultures et aux langues autochtones ainsi qu'aux besoins et aux perspectives des 3 principaux auteurs et de plus de 80 collaborateurs.

Pour la version finale du livre qui compte 372 pages et pèse 2,72 kg, non seulement M. Leyne a dû réviser plus de 140 entrées, déterminer leur ordre et leur présentation dans cet ouvrage et d'une certaine manière, supprimer 20 000 mots pour qu'elles puissent toutes y figurer, il a également dû gérer les illustrations qui les accompagnaient, veiller à ce que leur nom – dans différentes langues de la région de la côte du Nord-Ouest – soit traité de manière uniforme et avec discernement, et être attentif au moindre détail des nuances typographiques extrêmement précises. Ce processus a impliqué une communication soutenue avec les auteurs, des consultations avec des experts externes et une collaboration étroite avec le graphiste pour faire en sorte que les images et le texte soient présentés de la manière la plus judicieuse et efficace possible.

Il a fallu plusieurs années pour réaliser ce projet, qui s'est étoffé et complexifié au fil du temps, et M. Leyne s'est investi à fond du début jusqu'à la fin. Le graphiste du livre a écrit « J'ai travaillé sur des centaines de livres illustrés compliqués, je ne crois pas que j'aie déjà vu un ouvrage aussi volumineux, soutenu et difficile que celui-ci. Sans les efforts que Mike a déployés, il m'aurait été impossible de le concevoir comme il le mérite ». Les membres de jury ont convenu que son travail constituait l'une des démonstrations les plus complètes des compétences en révision qu'ils aient jamais vues.

Helene Demers de Victoria, en Colombie-Britannique et Fazeela Jiwa d'Halifax, de la Nouvelle-Écosse sont les autres finalistes qui ont été retenues pour l'excellence de leur travail de révision.

Helene Demers Cover of What Was Said to Me: The Life of Sti'tum'atul'wut, a Cowichan Woman

Comme l'a mentionné l'éditrice du Royal BC Museum, Eve Rickert, la dynamique histoire culturelle que constitue What Was Said to Me: The Life of Sti'tum'atul'wut, a Cowichan Woman « n'aurait pas pu voir le jour sans les efforts inlassables et remarquables que Helene Demers a déployés durant de nombreuses années ».

Pendant plusieurs décennies, Mme Demers s'est consacrée à l'histoire de la vie de Ruby Peter, à partir du moment où elle a interviewé Ruby pour la première fois à la fin des années 1990 jusqu'à la publication du livre en 2021. Malgré les offres des éditeurs potentiels qui voulaient voir le manuscrit présenté dans un récit linéaire, elle a tenu bon jusqu'à ce qu'elle en trouve un qui accepte de publier l'histoire comme elle avait été enregistrée, conformément à la volonté de Ruby.

Fazeela Jiwa Cover of Spin Doctors: How Media and Politicians Misdiagnosed the COVID-19 Pandemic

Plusieurs livres ont été écrits et révisés dans le difficile contexte de la pandémie de COVID-19 en 2021, mais Fazeela Jiwa a dû composer avec plusieurs autres difficultés pendant son travail de révision de l'ouvrage Spin Doctors précisément parce qu'il s'agissait d'une situation qui continuait d'évoluer. Cela signifiait que le texte a été rédigé, structuré et peaufiné alors que l'autrice et la réviseure n'avaient aucune idée de la façon ou du moment où prendrait fin la pandémie et même si une telle possibilité existait.

La passion de Mme Jiwa pour plusieurs des implications sociales sous-estimées et ses connaissances en la matière, son souci indéfectible des questions de révision de haut niveau et d'une myriade de détails particuliers ainsi que la pression persistante mais ultra-positive qu'elle a mise sur l'autrice pour que cette dernière étaye ses arguments et élargisse sa portée – tout ceci dans des délais extrêmement serrés – montrent merveilleusement bien un rôle important du réviseur : agir comme un véritable allié de l'auteur tout en s'assurant que le livre produit sera aussi bon que possible.

 

* * *

 

Les membres du jury pour le prix d'excellence Tom-Fairley 2022 sont des réviseurs canadiens de renom.

Depuis plus de 20 ans, James Harbeck travaille comme réviseur, ce qui lui a permis de toucher à l'ensemble du processus de révision, à savoir de l'élaboration jusqu'à la publication, pour un large éventail de médias, de formats et de genres. Il a dirigé, pendant une quinzaine d'années, un service qui publiait de l'information sur la santé en ligne et en format papier; ces dernières années, il se consacre à la révision de livres. Parmi les livres remarquables qu'il a révisés récemment, il y a Anything but a Still Life: The Art and Lives of Molly Lamb and Bruno Bobak, de Nathan M. Greenfield, pour Goose Lane; See You on the Internet: Building Your Small Business with Digital Marketing, d'Avery Swartz, pour Page Two; Trans Medicine: The Emergence and Practice of Treating Gender, de stef m. shuster, pour NYU Press; The Ice at the End of the World, de Jon Gertner, pour Penguin Random House; Ecology on the Ground and in the Clouds: Aimé Bonpland and Alexander von Humboldt, d'Andrea Nye, pour SUNY Press; et Humbitious: The Power of Low-Ego, High-Drive Leadership, d'Amer Kaissi, pour Page Two. Il écrit également des textes sur la langue sur son blogue, Sesquiotic, et pour des publications comme TheWeek.com et BBC.com. En 2018, il s'est vu décerner le prix Karen-Virag de Réviseurs Canada.

Travaillant à son compte comme rédactrice et réviseure à Cupids, à Terre-Neuve-et-Labrador, Sandy Newton jongle avec les mots à différents titres depuis les années 1980, c'est-à-dire dès les débuts de sa carrière en révision à Maclean Hunter à Toronto. Elle se sert de son œil de réviseure pour des ouvrages documentaires et des livres de fiction de même que pour l'interprétation d'expositions de musée ainsi que pour un large éventail de projets de communication pour des clients provenant d'entreprises, d'organisations sans but lucratif et d'organismes gouvernementaux. En 2020, elle a révisé les six volumes du rapport final de la Commission d'enquête concernant le projet de Muskrat Falls. Elle a agi comme directrice de rédaction pour l'édition de 2021 de Future Possible: An Art History of Newfoundland and Labrador, publié par The Rooms and Goose Lane. Elle a révisé plusieurs livres primés et s'est vu décerner le prix d'excellence Tom-Fairley en 2012 pour le travail qu'elle a effectué pour Here's the Catch: The Fish We Harvest from the NW Atlantic (Boulder Books).

Shirarose Wilensky a remporté le prix d'excellence Tom-Fairley en 2021 pour sa révision de Butter Honey Pig Bread de Francesca Ekwuyasi (Arsenal Pulp Press). Elle compte plus de dix ans comme réviseure salariée et pigiste ainsi que comme directrice de la production dans l'édition traditionnelle d'ouvrages d'intérêt général et dans l'auto-édition. Après avoir terminé le programme de maîtrise en édition de l'Université Simon-Fraser, elle a travaillé pour Tightrope Books, D&M Publishers, Greystone Books, Douglas & McIntyre, Harbour Publishing, Page Two, Figure 1 et Arsenal Pulp Press. Elle a révisé plusieurs livres primés et très bien accueillis, notamment A Dream of a Woman de Casey Plett, Rebent Sinner d'Ivan Coyote, Shut Up You're Pretty de Téa Mutonji et The Woo-Woo de Lindsay Wong. Shirarose travaille à distance à partir de Port Moody, en Colombie-Britannique, en tant que réviseure pour House of Anansi Press, où elle fait l'acquisition et la révision d'œuvres de fiction littéraire et de récits documentaires, en s'intéressant particulièrement aux auteurs débutants et à ceux provenant des groupes marginalisés.

- 30 -

Réviseurs Canada en bref
Il est possible d'obtenir d'autres renseignements sur le prix d'excellence Tom-Fairley en consultant le site Web de Réviseurs Canada.

Réviseurs Canada a vu le jour en 1979, sous le nom de Freelance Editors' Association of Canada (FEAC) pour la promotion et le maintien de normes rigoureuses en révision. En 1994, elle devenait l'Association canadienne des réviseurs/Editors' Association of Canada, de manière à servir tant les réviseurs en entreprise que les réviseurs pigistes. En tant que seule association nationale de réviseurs au Canada, elle se veut un carrefour pour 1 300 membres et affiliés, salariés ou pigistes, qui offrent leurs services aux entreprises, aux gouvernements, aux organismes sans but lucratif et dans le domaine de l'édition. Les programmes et services de l'association comprennent la certification (révision en langue anglaise) et l'agrément (révision en langue française), un congrès annuel, des séminaires, des webinaires et des occasions de réseautage avec d'autres associations. Réviseurs Canada compte quatre sections régionales, soit Colombie-Britannique, Toronto, Ottawa-Gatineau et Québec, de même que des sous-sections (appelées ramifications), soit Canada Atlantique, Barrie, Calgary, Edmonton, Hamilton-Halton, Kingston, Kitchener-Waterloo-Guelph et Manitoba.

www.reviseurs.ca

Personne-ressource pour les médias
Michelle Ou
Gestionnaire principale des communications
Réviseurs Canada
communications@editors.ca