Vous êtes ici

Orateurs invités

Amanda Leduc

Amanda Leduc

Les essais et les récits d’Amanda Leduc ont paru dans des publications partout au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Elle possède une maîtrise en écriture créative de la University of St. Andrews, au Royaume-Uni, et est l’auteure du livre Disfigured: On Fairy Tales, Disability, and Making Space (Coach House Books, 2020) et du roman The Miracles of Ordinary Men (ECW Press, 2013). Son nouveau roman, The Centaur’s Wife, sera publié en février 2021 par Penguin Random House Canada. Elle est atteinte de paralysie cérébrale et habite à Hamilton, en Ontario. Elle est coordonnatrice des communications pour le Festival of Literary Diversity (FOLD), le premier festival canadien pour les récits et les auteurs diversifiés.

 

Joshua Whitehead

Joshua Whitehead

Joshua Whitehead (il/he) est un Oji-nêhiyaw bispirituel membre de la Première Nation de Peguis (Traité 1). Il est candidat au doctorat, conférencier et a reçu la bourse Killam à l’Université de Calgary, où il étudie la littérature et la culture autochtones avec une spécialisation en genre et sexualité. Sa thèse, provisoirement intitulée « Feral Fatalisms », est un récit hybride de théorie, d’essai et de documentaire qui s’interroge sur le rôle de la « féralité » inhérente aux manières d’être autochtone (avec un accent particulier sur nêhiyawewin). Il est l’auteur de full-metal indigiqueer (Talonbooks, 2017) qui a été sélectionné pour la première édition des Indigenous Voices Awards et le prix Stephan G. Stephansson dans la catégorie poésie. Il est aussi l’auteur de Jonny Appleseed (Arsenal Pulp Press, 2018), qui a été présélectionné pour le prix Giller et sélectionné pour les Indigenous Voices Awards, les Prix littéraires du Gouverneur général, le prix du premier roman d’Amazon Canada First pour, le Carol Shields Winnipeg Book Award, qui a remporté le Lambda Literary Award dans la catégorie fiction gaie et le Georges Bugnet Award dans la catégorie fiction. Joshua Whitehead travaille présentement sur un troisième manuscrit intitulé Making Love with the Land, qui sera publié chez Knopf Canada, et qui explore la rencontre entre l’identité autochtone, l’identité queer et, plus particulièrement, la santé mentale du point de vue nêhiyaw. Actuellement, l’auteur présente son anthologie nouvellement éditée Love after the End: an Anthology of Two-Spirit and Indigiqueer Speculative Fiction. Vous pouvez retrouver ses œuvres largement publiées chez Prairie Fire, CV2, EVENT, Arc Poetry Magazine, The Fiddlehead, Grain, CNQ, Write et Red Rising Magazine.

Plus d’information au sujet de la plateforme du congrès virtuel à venir. La période d’inscription pour le congrès débutera au début du printemps 2021.    

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour être au courant de tout ce qui touche le congrès : Facebook, Twitter (English, French). #Editors21 #Reviseurs21