Vous êtes ici

Réviseurs Canada éprouve des problèmes persistants de serveurs

Publié : 11 mars 2021

Mise à jour Web et courriel de Réviseurs Canada : vendredi 12 mars

Comme nombre d'entre vous le savent déjà, Réviseurs Canada s'est heurtée à un grave problème de serveur le 27 février 2021, à la suite duquel tous les sites et serveurs de courriels de l'association se sont trouvés hors ligne. La permanence nationale travaille depuis avec le technicien responsable de notre serveur et notre équipe de développement Web pour rétablir ces services.

Voici l'état actuel de la situation :

Fonctionnel :

  • Les sites Web editors.ca et reviseurs.ca sont à nouveau en ligne.
  • L'accès au courriel Web a été rétabli, mais il se peut que les utilisateurs découvrent que leurs contacts ont été supprimés lors de l'installation de la nouvelle version du client Roundcube.

Toujours hors ligne :

  • Les utilisateurs de editors.ca et de reviseurs.ca pourraient découvrir que les destinataires ne reçoivent pas leurs messages parce que ceux-ci se retrouvent dans les pourriels.
  • L'accès gratuit au Chicago Manual of Style Online n'est toujours pas rétabli.
  • Les listes de courriels sont hors ligne.
  • La page d'accueil de l'Hebdomadaire des réviseurs est en ligne, mais les liens aux articles sont rompus.

Nous comprenons que la situation actuelle est très frustrante. Soyez assurés que nous poursuivons sans relâche nos efforts pour rétablir la totalité des services. Le personnel de la permanence nationale communique avec l'équipe technique plusieurs fois par jour et a fait appel aux personnes responsables. Nous sommes désolés de cette interruption de services et nous vous remercions pour votre patience. Nous vous aviserons de nouveau lorsque les problèmes auront été résolus ou qu'un progrès important aura été réalisé.

Par ailleurs, la permanence nationale communique avec d'autres entreprises d'informatique dans le but de confier le soutien de l'association à un nouveau fournisseur. Si vous avez des suggestions pour cette transition, veuillez s'il vous plaît nous en faire part. Il n'est pas nécessaire qu'il s'agisse d'une grande entreprise, une entreprise plus modeste pourrait très bien faire l'affaire. Toutes vos suggestions sont les bienvenues et très appréciées.