Vous êtes ici

Iva Cheung reçoit le prix Karen-Virag 2019

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Toronto, le 10 juin 2019Iva Cheung de New Westminster, en Colombie-Britannique, reçoit le prix Karen-Virag 2019. Cette récompense, en plus d'être assortie d'un prix en argent de 400 $, rend hommage à une personne ou à un organisme qui a déployé des efforts exceptionnels pour promouvoir la révision dans son milieu. Mme Virag, une membre très accomplie de l'Association canadienne des réviseurs (Réviseurs Canada), s'est éteinte en 2014.

Iva Cheung

Selon les juges, Mme Cheung « sort beaucoup du lot » et « informe activement la population sur la révision et Réviseurs Canada ». Elle utilise différents médias pour diffuser souvent des messages sur ce que font les réviseurs et sur l'importance de la révision. Elle prône également la clarté dans le langage et les communications.

Cy Strom, membre du jury du prix, a déclaré « Si l'objectif de cette récompense consiste à perpétuer le souvenir de Karen Virag, l'excellence d'Iva en révision, ses aspirations intellectuelles ainsi que l'humour et la portée de son rayon d'action au-delà du traditionnel milieu de la révision en font la candidate idéale ».

Mme Cheung publie un blogue où l'on y retrouve tous les mois une bande dessinée sur la révision. Elle assure une présence constante sur Twitter. De plus, elle a créé un « non-congrès » à l'intention des directeurs de publication et des spécialistes de la production éditoriale. Pendant quatre années d'affilée, elle a produit cet événement qui est devenu international.

Sur son blogue, Mme Cheung publie régulièrement des comptes rendus des allocutions présentées à Réviseurs Colombie-Britannique afin de faire profiter de cette information aux personnes qui ne pouvaient y assister et aux autres qui souhaitent en savoir plus sur la révision professionnelle. Son compte Twitter (@IvaCheung), qui a plus de 4 000 abonnés, est « animé, amusant, bienveillant et ouvert » a indiqué une personne faisant partie du groupe qui a proposé sa candidature. Sur cette plateforme, elle fait activement la promotion du mouvement du langage clair. Elle demande qu'une plus grande attention soit portée à l'accès à l'information pour les communautés autochtones et les groupes marginalisés, et rappelle aux universitaires la nécessité d'adopter un langage clair et de faire réviser leurs documents. À un certain nombre de congrès, elle a publié des comptes rendus sur Twitter de ce qu'elle avait appris lors des ateliers.

Mme Cheung destinait ses bandes dessinées à ses collègues réviseurs, mais elle a réussi à y intéresser un bon nombre de gens qui ne font pas de révision. Parmi les personnes qui ont proposé sa candidature, l'une d'entre elles a confié « Elle fait des envieux et ils veulent tous participer à la plaisanterie ».

Mme Cheung enseigne le langage clair et l'indexation au Département des études permanentes de l'Université Simon-Fraser. De façon régulière, elle fait des présentations aux congrès et anime des ateliers. Elle a siégé au Comité directeur du programme Editors Canada certification et a assumé différentes fonctions à Réviseurs Colombie-Britannique. Elle a obtenu le titre de Certified Professional Editor et s'est vu décerner le Prix d'excellence Tom-Fairley (2011) et le Prix de la présidence de Réviseurs Canada pour activités de bénévolat (2013). Elle a entrepris un doctorat en transfert des connaissances et en promotion de la santé mentale.

 
* * *
 

Trois réviseurs canadiens respectés composaient le comité de sélection pour le prix Karen-Virag 2019.

Janine Harker est réviseure pigiste et travaille également à temps plein pour le gouvernement fédéral. Elle fait partie de Réviseurs Canada depuis 2017.

Letitia Henville, lauréate de 2018 de la bourse d'études Claudette-Upton, travaille comme rédactrice universitaire à la pige à shortishard.ca. Sa rubrique de conseils sur la rédaction universitaire « Ask Dr Editor » est publiée dans University Affairs.

Cy Strom, ami et admirateur de Karen Virag, a participé à des projets sur les normes et les titres professionnels de Réviseurs Canada en plus de recevoir le Prix Lee d'Anjou – Bénévole de l'année.

 
- 30 -
 

Au sujet de Karen Virag
Membre de longue date de la section des Prairies de Réviseurs Canada, Karen Virag a occupé la fonction de directrice des publications de l'association de 2012 à 2013. En plus d'avoir coprésidé avec succès le congrès national 2008 de l'association à Edmonton et avoir géré la production de l'ouvrage Stylistic Editing: Meeting Professional Editorial Standards (2011), elle a représenté Réviseurs Canada comme administratrice au Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHS). Elle s'est occupée de la supervision des révisions à l'Alberta Teachers' Association et a aussi travaillé à la pige comme réviseure et rédactrice. Elle a écrit régulièrement des critiques de livres pour l'Edmonton Journal et des articles pour The Tomato, un magazine culinaire. À Edmonton, elle a aussi consacré du temps bénévolement à l'initiative communautaire Arts on the Avenue. Avec Virginia Durksen, elle formait le duo Grammar Gals, qui a souvent participé à l'émission radiophonique Alberta at Noon, une tribune téléphonique de CBC Radio One.

Réviseurs Canada en bref
Fondée en 1979, Réviseurs Canada s'est d'abord appelée l'Association canadienne des pigistes de l'édition. Son objectif consiste à promouvoir et à maintenir des normes élevées en révision. En 1994, sa dénomination a été modifiée dans le but de refléter l'élargissement de son champ d'action et d'inclure tous les réviseurs. En tant que seule association nationale de réviseurs au Canada, elle se veut un carrefour pour 1300 membres et affiliés, salariés ou pigistes, qui offrent leurs services aux entreprises, aux gouvernements, aux organismes sans but lucratif et dans le domaine de l'édition. Les programmes et services de perfectionnement professionnel de l'association comprennent l'agrément, un congrès annuel, des ateliers, des webinaires et des occasions de réseautage avec d'autres associations. Réviseurs Canada compte cinq sections régionales : en Colombie-Britannique, en Saskatchewan, à Toronto, à Ottawa-Gatineau et au Québec, ainsi que des sous-sections (appelées ramifications) à Barrie, à Calgary, à Edmonton, au Manitoba, à Kitchener-Waterloo-Guelph, à Hamilton-Halton, à Kingston, en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador.

www.reviseurs.ca

Personne-ressource pour les médias
Michelle Ou
Gestionnaire principale des communications
Réviseurs Canada
416 975-1379 / 1 866 226-3348
communications@editors.ca