Vous êtes ici

Andrea Hatley remporte la bourse d'études Claudette-Upton 2014

La réussite en tant que réviseur repose sur une communication efficace, a indiqué la lauréate de la bourse

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Toronto, le 27 mai 2015Andrea Hatley de Thompson, au Manitoba, recevra la bourse d'études Claudette-Upton 2014 au banquet annuel de l'Association canadienne des réviseurs (ACR) à Toronto, le samedi 13 juin 2015. Ce prix de 1000 $ en argent a pour but de soutenir le perfectionnement professionnel en révision.

Mme Hatley a effectué un changement d'orientation à la mi-carrière en devenant réviseure. Elle a d'abord travaillé comme pilote professionnelle d'hélicoptère dans les Territoires du Nord-Ouest avant de passer 13 ans à vivre majoritairement « hors réseau » comme elle le décrit. « Une carrière en révision, dit-elle, me permettra d'utiliser l'ensemble de mes différentes expériences et formations, formelles et informelles, dans un rôle unique. »

Mme Andrea HatleyHatley est inscrite au programme d'édition de l'Université Ryerson, où elle a terminé avec succès un certain nombre de cours jusqu'à maintenant. Elle est d'avis qu'une carrière en tant que pigiste en révision est une façon intéressante de gagner sa vie tout en lui permettant de conserver de sa vie antérieure suffisamment de souplesse et de liberté. Pour Mme Hatley, la possibilité de participer à des projets dans un vaste éventail de domaines constitue un autre avantage du travail de réviseur.

Dans son texte, Mme Hatley a indiqué que « tous les succès ou les échecs que j'ai vécus dans ma vie sont en fin de compte révélateurs de la façon selon laquelle j'ai communiqué ce que je savais, à quoi je pensais et parfois, de quoi j'avais peur. Ma réussite en tant que réviseure ne fera pas exception. »

Mme Hatley, en participant activement à la vie de sa localité dans le Nord du Manitoba, a observé que les résultats de la plupart des démarches entreprises reposaient sur la capacité des personnes clés de suggérer, d'expliquer, de défendre ou de mobiliser. Elle croit fermement que le même principe s'applique à son futur travail comme réviseure puisqu'elle devra établir des relations positives avec les auteurs, les membres d'une équipe de révision, les graphistes, les imprimeurs, les éditeurs et toute personne qui collabore à la production d'un document.

Cette année, le comité de sélection pour la bourse d'études Claudette-Upton se composait de trois réviseurs canadiens chevronnés : Daniel Polowin, réviseur pour Lexis Practice AdvisorSM Canada et lauréat de la bourse d'études Claudette-Upton de l'an dernier, Sue Martin, réviseure, principalement d'ouvrages universitaires sur la culture et la littérature allemandes et Anita Jenkins, réviseure et rédactrice à la retraite, membre honoraire à vie de l'ACR.

Remise annuellement, la bouse d'études Claudette-Upton est une bourse offerte à l'échelle nationale qui reconnaît les talents d'un réviseur de la relève parmi les étudiants affiliés de l'ACR. Ce prix a été nommé à la mémoire d'une réviseure de grand talent, Claudette Reed Upton-Keeley. Cette amoureuse de la langue de Shakespeare s'est impliquée activement dans de nombreuses œuvres visant la sauvegarde de l'environnement et la justice sociale tout au long de sa vie. Son merveilleux sens de l'humour et son esprit aiguisé restent gravés dans les mémoires.

- 30 -

À propos de l'Association canadienne des réviseurs
Il est possible d'obtenir d'autres renseignements sur la bourse d'études Claudette-Upton en consultant le site Web de l'ACR.

L'Association canadienne des réviseurs/Editors'Association of Canada a été fondée en 1979 et s'appelait alors l'Association canadienne des pigistes de l'édition. Son objectif consiste à promouvoir et à maintenir des normes élevées en révision. L'ACR est le porte-parole des réviseurs du Canada. Elle compte 1500 membres et affiliés, salariés ou pigistes, qui offrent leurs services aux entreprises, aux gouvernements et aux organismes sans but lucratif œuvrant dans le milieu technique et le domaine de l'édition professionnelle. Les programmes et services de perfectionnement professionnel de l'ACR comprennent le programme Certification (programme d'agrément en langue anglaise), un congrès annuel, des ateliers, des lignes directrices pour une rémunération équitable et pour de bonnes conditions de travail, et un réseautage avec d'autres associations. L'ACR compte six sections régionales : la Colombie-Britannique, les Prairies (activités suspendues pour le moment), la Saskatchewan, Toronto, la région de la capitale nationale (RCN) et la région Québec-Atlantique (RQA), ainsi que des sous-sections (appelées ramifications) à Calgary (Alberta), à Kitchener-Waterloo-Guelph (Ontario), à Hamilton-Halton (Ontario), à Kingston (Ontario), à Peterborough (Ontario), en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador.

www.reviseurs.ca

Personne-ressource pour les médias :
Michelle Ou
Gestionnaire des communications
Association canadienne des réviseurs
Editors' Association of Canada
416 975-1379 / 1 866 226-3348
communications@editors.ca