Vous êtes ici

Les Brèves du CAN – Montréal, 20 et 21 septembre 2013

Résumé de la réunion du Conseil d'administration national (CAN) de l'ACR
Montréal, 20 et 21 septembre 2013

Tous les membres du CAN étaient présents pour cette rencontre sauf Michelle van der Merwe qui devait participer en vidéoconférence. La réunion s'est déroulée les 20-21 septembre derniers dans la ville de Montréal.

Nous avons d'abord donné un suivi aux actions de la réunion de juin à Halifax. Puis, nous avons traité de questions administratives en lien avec les rapports et les demandes des différents comités et groupes de travail de l'ACR.

Ensuite, nous avons bénéficié d'une séance d'orientation afin de permettre aux nouveaux membres du CAN de bien s'intégrer.

La difficulté de pourvoir certains postes bénévoles et la nécessité de revoir les descriptions de tâches, dans le but de clarifier les rôles et de préciser les responsabilités a aussi été au cœur de nos discussions. Nous souhaitons que ceci encourage l'implication des membres à tous les niveaux de l'organisation.

Bien que certains postes aient été comblés, plusieurs comités ont encore un urgent besoin de bénévoles. Pour plus d'information, rendez-vous à l'adresse suivante : http://www.reviseurs.ca/node/2311

Vous devez être connecté pour y accéder.

Il fut aussi question de finances au cours de cette rencontre durant laquelle Carolyn L Burke a donné plus de détails sur la gestion de l'ACR, nous assurant de la bonne santé financière de l'association. Nous avons également longuement discuté de planification budgétaire en lien avec le plan opérationnel.

On se rappellera qu'une des réunions annuelles en personne du CAN a été éliminée afin de réduire les dépenses. Par ailleurs, si les membres du CAN se réunissent à différents endroits au Canada, c'est pour rencontrer les membres de ces régions. Ainsi, ces derniers peuvent, soit assister à la réunion, soit échanger avec l'équipe du CAN lors de l'activité sociale du samedi soir.

La prochaine réunion du CAN se tiendra début février 2014. Le lieu est encore à confirmer. La question demande réflexion, car plusieurs facteurs doivent être considérés : l'accessibilité, le nombre de membres dans cette région, les conditions météorologiques, les coûts, la récurrence des réunions à cet endroit, etc.

Nous pensons déjà au congrès 2015 et sa préparation a également tenu une place importante dans nos conversations. Nous avons une meilleure idée de l'emplacement même si rien n'est encore définitif.

Marie-Christine Payette
Directrice des affaires francophones