Vous êtes ici

Dévoilement des noms des finalistes du prix Tom-Fairley 2011

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Toronto, 23 mai 2012 — L'Association canadienne des réviseurs (ACR) a annoncé le nom des finalistes du prix d'excellence Tom-Fairley 2011. En reconnaissance de leur performance remarquable en matière de révision, chacun des finalistes se mérite un prix de 500 $ en argent comptant. Le grand prix de 2 000 $ est remis annuellement à un réviseur qui a fait preuve d'excellence, de compétence et de talent en apportant son aide à la réalisation d'un ouvrage publié au Canada, en anglais ou en français, au cours de l'année civile liée au prix..

Michelle Boulton, coordonnatrice du prix Tom-Fairley 2011, précise : « Le lecteur remarquera rarement les modifications du réviseur si ce dernier a bien fait son travail. Le prix d'excellence Tom-Fairley est une occasion de mettre la lumière sur les réviseurs qui restent souvent dans l'ombre mais qui apportent tellement au texte pour le bien de ses lecteurs éventuels. »

Les finalistes ont été invités à la remise du prix lors du banquet de l'ACR, qui aura lieu pendant le congrès 2012, le 2 juin prochain à Ottawa.

LISTE DES CANDIDATS RETENUS EN SÉLECTION FINALE

Iva Cheung de Vancouver (C.-B.), pour Cow: a Bovine Biography, écrit par Florian Werner; traduit par Doris Ecker (Greystone Books)

Les juges n'avaient que des louanges pour Cheung, qui a démontré que la révision ne se limite pas à rehausser le texte et à lui donner forme; c'est aussi une question d'apprentissage et d'amélioration par la voie du défi. En effet, le texte traduit de l'allemand avait besoin d'être localisé et adapté pour le continent nord-américain. Ainsi, les formations synaptiques de l'allemand, les citations littéraires et les exemples ont été transformés en cours de révision, et le style spécialisé a été reformulé. Enfin, les juges ont applaudi les qualités de réviseure exceptionnelle et bien organisée de Cheung, dont l'expérience a permis de sortir de sa zone de confort afin de trouver l'information requise, de ficeler l'écriture du texte et d'occuper plusieurs fonctions à la fois.

Smaro Kamboureli de Toronto (Ont.), pour In Flux: Transnational Shifts in Asian Canadian Writing, écrit par Roy Miki (NeWest Press)

Les juges ont encensé la compréhension de la littérature et de la révision d'anthologies de Kamboureli ainsi que ses connaissances académiques, des atouts d'une grande importance pour la réalisation de ce projet. En raison des notes de révision de Kamboureli et de sa présentation d'options organisationnelles, l'auteur a pu effectuer des modifications qui ont grandement amélioré le travail sans transformer le processus de révision en tâche déconcertante et totalement ingérable.

Peter Midgley, d'Edmonton (Alb.), pour The Man in Blue Pyjamas écrit par Jalal Barzanji; traduit par Sabah Salih (The University of Alberta Press)

Les juges ont remarqué que ce projet avait poussé Midgley à employer toutes les aptitudes qu'il a acquises au cours de sa carrière de réviseur, longue de plus de deux décennies. Ils ont applaudi son engagement à encourager l'auteur à se rappeler de ses propres souvenir enfouis et à combler de nombreux fossés narratifs, même lorsqu'il aurait été plus facile pour Midgley d'insérer lui-même les éléments manquants. En est résulté un récit qui appartient entièrement à l'auteur, qui a raconté son expérience et ses souvenirs en y ajoutant sa voix, tout en profitant des aptitudes du réviseur, de sa passion personnelle pour le conte et de la combinaison étonnante des éléments de cœur et d'esprit qui forment l'ensemble narratif.

L'équipe des juges du prix d'excellence Tom-Fairley 2011 comptait trois réviseurs canadiens reconnus et chevronnés. Andrea Douglas, membre de la ramification Hamilton-Halton, est réviseure rédactrice principale à Colborne Communications à Toronto et réviseure à Iguana Books, société sœur de Colborne. Heather Ball, pigiste et conseillère en communications située à Edmonton, a commencé sa carrière à Toronto et est membre de la section des Prairies. Enfin, Jean Wilson, dont la carrière est partagée entre la Colombie-Britannique et l'Ontario, a travaillé tant à la University of Toronto Press qu'à la University of British Columbia Press. Elle travaille présentement comme pigiste à Vancouver.

– 30 –

À propos de l'Association canadienne des réviseurs
Vous trouverez d'autres renseignements relatifs au prix Tom-Fairley à l'adresse www.reviseurs.ca/fr/tomfairley/index.html.

L'Association canadienne des réviseurs/Editors'Association of Canada a été fondée en 1979 et s'appelait alors l'Association canadienne des pigistes de l'édition. Son objectif était de promouvoir et de maintenir des normes élevées en révision. L'ACR est la voix des réviseurs du Canada. Elle compte plus de 1 600 membres, salariés ou pigistes, qui offrent leurs services aux entreprises, aux gouvernements et aux organismes à but non lucratif, œuvrant dans le milieu technique et le domaine de l'édition professionnelle. Les programmes et services de perfectionnement professionnel de l'ACR comprennent l'agrément, un congrès annuel, des ateliers, des lignes directrices pour une rémunération équitable et de bonnes conditions de travail et un réseautage avec d'autres associations. L'ACR compte six sections régionales : la Colombie-Britannique, les Prairies, la Saskatchewan, Toronto, la région de la capitale nationale (RCN) et la région Québec-Atlantique (RQA), ainsi que les ramifications de Kitchener-Waterloo-Guelph, Hamilton/Halton, Kingston et Nouvelle-Écosse. www.reviseurs.ca

Lien avec les médias :
Michelle Ou
Directrice des communications
Association canadienne des réviseurs
Editors' Association of Canada
416-975-1379 / 1 866-226-3348
communications@editors.ca