Vous êtes ici

Cy Strom est nommé récipiendaire du prix Lee-d'Anjou du bénévole de l'année 2010

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Toronto, 15 juin 2010 —Cy Strom, réviseur de la région de Toronto, a reçu le tout premier prix Lee-d'Anjou du bénévole de l'année selon l'Association canadienne des réviseurs (ACR).

Monsieur Strom a ainsi été reconnu pour son rôle continu dans la rédaction, puis la révision, des publications Professional Editorial Standards (PES) et Proofreading: Meeting Professional Editorial Standards (Proofreading: MPES) de l'ACR, deux publications essentielles pour les réviseurs professionnels. L'ouvrage PES décrit les aptitudes que les réviseurs doivent posséder, indique aux employeurs ce qu'ils doivent attendre des réviseurs qu'ils embauchent et aide les institutions post-secondaires et autres fournisseurs de formation à concevoir des cours et du matériel d'apprentissage de la révision. Proofreading: MPES (en anglais seulement) constitue l'une des quatre parties d'un programme d'études permettant aux réviseurs de tester leurs aptitudes et d'apprendre à l'aide d'exemples.

Cy Strom a également été l'un des réviseurs à entreprendre les premières étapes de la création du programme d'agrément novateur de l'ACR, en contribuant au premier examen pilote de correction d'épreuves ainsi qu'à la rédaction du guide à l'intention des correcteurs de l'examen.

« Notre collègue a effectué de nombreuses heures de bénévolat et a dévoué son expertise à des projets exigeants et de longue haleine, des projets qui sont aujourd'hui essentiels à la réussite de l'ACR », indique la présidente de l'ACR, Michelle Boulton.

« En plus de superviser ces projets, Cy a entrepris tout le travail pour lequel aucun bénévole n'était disponible », d'ajouter Mme Boulton. « Des collègues nous ont rapporté que malgré la charge de travail et la pression, Cy Strom savait conserver une bonne humeur et qu'en plus, lorsque survenaient des situations plus difficiles, il arrivait à inspirer les membres de l'équipe à poursuivre leur travail. »

Monsieur Strom insiste pour partager cette reconnaissance avec tous les bénévoles avec lesquels il a travaillé.  « Je me dois de souligner le fait que je faisais partie d'une équipe, fait-il remarquer. Ce prix revient à chacun d'entre nous, et à juste titre. »

Il encourage le bénévolat en tant que relation mutuellement bénéfique puisque non seulement elle soutient l'organisation mais elle contribue également à l'épanouissement professionnel de l'individu bénévole. Au sujet des années qu'il a passées au sein du Comité des normes professionnelles de l'ACR, il dit : « Les enseignements que j'ai reçus des membres exceptionnels de ce comité m'ont servi tout au long de ma carrière. »

Cy Strom a reçu son prix lors du gala du congrès annuel de l'Association canadienne des réviseurs qui s'est tenu le 29 mai dernier à Montréal.

Le prix Lee-d'Anjou du bénévole de l'année est en quelque sorte le bijou des nouveaux prix de la présidente de l'ACR pour activités de bénévolat.  L'ACR est une organisation sans but lucratif soutenue par l'engagement de ses membres bénévoles. Les prix qu'elle offre ont pour but de reconnaître les contributions de ses membres bénévoles qui donnent généreusement de leur temps et de leur énergie et qui, de par leur engagement et l'exemple qu'ils démontrent, inspirent autrui à s'engager dans des activités de bénévolat

Voici les récipiendaires du prix de la présidente pour activités de bénévolat 2010 :
 
Ursula Acton, de Saskatoon (Sask.)
Barbara Dominik, de Vancouver (C.-B.)
Diane Ferland, de Pointe-Claire (QC)
Randee Holmes, de Port Credit (Ont.)
Krysia P. Lear, de Guelph (Ont.)
Perry Millar, de Saskatoon (Sask.)
Maureen Nicholson, de Bowen Island (C.-B.)
Wilfred Popoff, de Saskatoon (Sask.)
Rosemary Tanner, de Kenilworth (Ont.)
Ken Weinberg, de Toronto (Ont.)

Les prix de la présidente de l'ACR pour activités de bénévolat ont été créés en 2010 par l'Association canadienne des réviseurs dans le but de reconnaître le service exceptionnel rendu à l'organisation.

Parmi les candidatures reçues pour le prix de la présidente, le nom d'un bénévole est sélectionné pour recevoir le prix Lee-d'Anjou du bénévole de l'année.

Lee d'Anjou n'est pas seulement l'un des membres fondateurs de l'Association canadienne des réviseurs, c'est aussi une force qui joue le rôle de guide pour l'association. Elle est également championne des normes de révision professionnelles, une pionnière du programme d'agrément de l'ACR, ainsi que l'une des bénévoles les plus exceptionnelles et reconnues de l'association.

Pour en savoir plus sur le prix de la présidente de l'ACR, veuillez jeter un coup d'œil sur la page web : www.reviseurs.ca/fr/prixdelapresidente/index.html.

- 30 -

Au sujet de l'Association canadienne des réviseurs
L'Association canadienne des réviseurs/Editors' Association of Canada a été créée en 1979 et portait alors le titre de Freelance Editors' Association of Canada. Son objectif est de promouvoir des normes de révision élevées et de maintenir celles-ci. L'ACR est la voix des réviseurs du Canada et compte 1 600 membres salariés et pigistes qui travaillent dans les secteurs suivants : technique, public, sans but lucratif, éducation et, bien sûr, le secteur de l'édition. Parmi ses programmes de perfectionnement professionnel et autres services, on compte un programme d'agrément professionnel (en anglais), des ateliers, des lignes directrices pour des conditions de travail et un salaire équitable, un congrès annuel, ainsi qu'une forme de réseautage avec d'autres associations professionnelles. L'ACR compte six sections régionales : la Colombie-Britannique, les Prairies, la Saskatchewan, Toronto, la région de la capitale nationale (RCN) et la région Québec-Atlantique (RQA). N'hésitez pas à visiter notre site www.reviseurs.ca.

Rapport avec les médias :
Michelle Ou
Directrice des communications
Association canadienne des réviseurs
Editors' Association of Canada
416-975-1379 / 1 866 226-3348
communications@editors.ca