Vous êtes ici

Le Bénévole du mois

 

Les bénévoles sont la pierre angulaire de Réviseurs Canada, une organisation dirigée par des membres, et l'association est reconnaissante envers les nombreux bénévoles qui répondent à l'appel quand elle cherche de l'aide. Voici certaines des personnes dévouées qui font rouler l'organisation.

 

Mars 2020 : Glenna Jenkins

Glenna Jenkins

Pour Glenna Jenkins, l'année 2013 était le moment idéal pour devenir membre de Réviseurs Canada. Cette année-là, comme fière Néo-Écossaise, elle a pris part au congrès d'Halifax en tant que bénévole, en remplissant des sacs cadeaux et en organisant le souper des indexeurs. Lorsque le congrès annuel s'est tenu de nouveau à Halifax en 2019, Glenna s'est investie davantage dans le bénévolat en fournissant du contenu pour le site Web, en organisant un souper et une visite à pied, et en présentant un atelier sur la révision de travaux universitaires. La plus grande récompense du bénévolat, dit-elle, consiste à voir les résultats collectifs positifs. À l'heure actuelle, elle fait partie du nouveau groupe de travail sur la recherche de travail pour les membres qui a pour but d'aider les pigistes à trouver des mandats intéressants et bien rémunérés. « À suivre! » ajoute-t-elle.

La passion de Glenna pour la révision a vu le jour bien avant son premier congrès. Elle est « devenue réviseure par hasard » lorsqu'une amie a décidé de publier un livre à partir de son blogue et a demandé à Glenna de le réviser, il y a de cela 10 ans.

« C'est comme ça que je suis devenue accro », confie-t-elle.

Pour parfaire ses compétences en révision linguistique, elle a suivi des cours à l'École d'éducation permanente Chang de l'Université Ryerson et l'UC Berkeley. Elle se spécialise maintenant dans la révision linguistique de travaux universitaires, principalement pour les personnes dont l'anglais n'est pas la langue maternelle. Ce travail peut se révéler un défi de taille. « Il arrive parfois qu'un texte soit si alambiqué que malgré mes efforts pour comprendre ce que l'auteur a voulu dire, je sois obligée de deviner et de poser des questions dans la section des commentaires », raconte-t-elle. Dans son travail, Glenna a le souci du détail, une compétence qu'elle a développée pendant les années où elle a travaillé comme économiste.

Dans ses moments de loisirs, Glenna aime écrire des œuvres de fiction pour jeunes adultes, courir et pédaler sur de longues distances (« parce que je peux le faire assise »). Toutefois, le bénévolat pour Réviseurs Canada constitue une partie intégrante de sa vie, car « c'est un plaisir de travailler avec » les autres bénévoles.

 « Les réviseurs sont brillants, courtois, civilisés et drôles », affirme-t-elle.

- S. Robin Larin

 

Février 2020 : Raya P. Morrison

Raya P. Morrison

Lorsque Raya P. Morrison est devenue membre de Réviseurs Canada, il y a de cela trois ans, elle a trouvé que toutes les sections, ramification et activités de même que tous les programmes étaient assez « impressionnants ». Sa réaction? Se plonger dans le bénévolat. Elle n'a pas tardé à aider de plusieurs façons : en donnant un coup de main pour les programmes mensuels de Réviseurs Toronto, en faisant du bénévolat comme webmestre pour le congrès, en corrigeant les épreuves du calendrier mural 2018 de Réviseurs Canada et en dirigeant un groupe de travail sur les plateformes d'évaluation en ligne en 2019.

Indu Singh, vice-présidente de Réviseurs Toronto, n'a pas hésité à parler de Raya avec éloge parce qu'elle met « de la joie et de l'enthousiasme dans tout ce qu'elle fait ». Raya, maintenant responsable des communications de la section, l'admet « J'ai attrapé le virus du bénévolat et je ne peux plus m'arrêter! »

Pour devenir réviseure, Raya a dû emprunter « un parcours tortueux ». Après avoir obtenu son diplôme en arts médiatiques numériques du Collège Seneca, elle a travaillé comme développeuse Web avant d'écrire des articles pour un magazine musical et de devenir directrice de la rédaction de cette même publication. En 2018, elle a terminé son certificat en révision linguistique au Collège George Brown. Maintenant rédactrice en chef du journal littéraire Blood & Bourbon, Raya a également été embauchée par Diamond Integrated Marketing à Toronto comme réviseure et correctrice d'épreuves. Sa formation et ses champs d'intérêt l'ont amenée à se spécialiser dans les domaines suivants : techniques de communications commerciales, médias sociaux, articles et nouvelles.

« Ensuite, dit Raya, je veux réviser des romans. »

Bien que la conciliation travail-bénévolat n'est pas toujours facile, « toutes les personnes que j'ai rencontrées lorsque j'ai assumé un nouveau rôle sont ma plus grande récompense! » a confié Raya. Plus particulièrement, l'équipe du groupe de travail « était en or. Elle m'a permis d'apprendre à diriger tout en faisant preuve de patience et de gentillesse à mon égard. »

Raya donnera de nouveau un coup de main au congrès international des réviseurs 2020 à Montréal.

« J'adore voyager, dit-elle, je suis encore plus enchantée pour le congrès annuel. C'est une excellente façon de mieux connaître le Canada! »

- S. Robin Larin

 

Janvier 2020 : Jess Shulman

Jess Shulman

Après avoir passé 17 ans dans le monde des affaires, Jess Shulman était mûre pour un changement. Son expérience en rédaction et en révision de documents commerciaux l'a incitée à se joindre à Réviseurs Canada en 2013 et, à la suite d'études sérieuses, à se présenter aux exigeantes épreuves pour l'obtention de titres professionnels. Après avoir décroché le titre de Certified Professional Editor, Jess se porte volontaire comme hôtesse d'atelier lors du premier congrès international des réviseurs et siège au Comité directeur du programme Certification en 2015. Sa confiance ayant grimpé d'un cran, Jess a commencé à travailler à son compte en 2016 et ne l'a jamais regretté.

En tant que bénévole, Jess a agi comme correctrice d'examen et « contrôleuse d'examen » lors de la supervision de la création de l'épreuve pour l'obtention du titre de Certified Proofreader. Maintenant coprésidente du Comité directeur du programme Certification, Jess aide à « repenser » ce programme afin de « trouver des façons de le gérer plus efficacement, d'attirer plus de candidats et de le moderniser ».

Dans son travail à la pige, Jess a indiqué « J'aime garder toutes les options ouvertes ». Elle révise volontiers, à tous les niveaux, de tout : des documents d'entreprise aux manuels de cours, en passant par les romans d'auteurs auto-édités. Elle aime également rédiger des textes pour le Web, des messages sur les médias sociaux, du matériel de promotion et des rapports pour les gens d'affaires.

Quand elle ne travaille pas, Jess s'occupe de sa famille, s'adonne au yoga et à la randonnée pédestre, fait des voyages, chante et joue de la mandoline dans un groupe. « C'est vraiment pour le plaisir, dit-elle, mais nous donnons un à deux concerts par année pour amasser des fonds pour des organismes de bienfaisance. » Pour Jess, ça représente parfois un défi d'intégrer son travail bénévole pour Réviseurs Canada à sa vie active, mais elle « réserve du temps à cette fin afin de s'assurer que les choses se font ». Anne Brennan, directrice des publications pour Réviseurs Canada, résume en peu de mots le sens de l'engagement de Jess : En tant que mère, chanteuse, réviseure et « membre très compétente d'un comité », Jess, affirme-t-elle, « est extraordinaire ».

- S. Robin Larin

 

Vous voulez jouer un rôle au sein de votre association? Découvrez les possibilités de bénévolat à Réviseurs Canada.